Fred Pellerin – De peigne et de misère

C’est le 16 octobre dernier, au Théâtre Outremont de Montréal, qu’avait lieu la première médiatique du spectacle de Fred Pellerin intitulé « De peigne et de misère ».

Sur scène avec un décor minimaliste : une chaise en bois, quelques lumières et ses instruments de musique, le « conteux » transporte le public jusqu’à son village natal de Saint-Élie-de-Caxton afin de faire revivre à sa façon les histoires et légendes qui tournent principalement autour de Méo, le barbier. Rires, musique, improvisation, jeux de mots et nostalgie sont au rendez-vous.

Au recensement du Saint-Élie-de-Caxton légendaire, le barbier figure en tête de liste… Le barbier, Méo. Lui qui tint chignon sur rue principale pendant de nombreuses années et qui marqua l’histoire de son fer à friser. Au village, Méo veilla pendant longtemps sur la capillarité générale. À décoiffer juste à point, il sut prendre de front tous les tenants de la raie droite et monotone. Le génie frisait la folie. Ou l’inverse. Et peu importe. Ça se tenait ensemble.

Maître dans l’art du sarclage, habile à trier les cheveux blancs et les idées noires, Méo avait surtout les cheveux en face des trous. Aussi, sachant tirer profit de son accès aux têtes des chacune et chacun, Méo en vint vite à s’inventer une philosophie du secret éventré et une sagesse de la redistribution de la confidence. Sans lui, les histoires ambiantes n’auraient pas l’élan qu’on leur connaît.

Méo. Fin stratège de l’incroyable. Jusqu’à ce jour-là où le sort de l’humanité vint se poser sur les épaules du village. Ce fut lui qui sut garder vive la mèche de l’espoir.

Pour en connaitre davantage sur Fred Pellerin, visitez le site Web officiel.

Site Web officiel : www.fredpellerin.com

Télécharger sur iTunes
Encouragez l'artiste et téléchargez sa musique sur iTunes.
Partagez cette publication avec vos ami(e)s :

Commentaires via Facebook

Aimez-vous ces photos? Étiez-vous à cet évènement? Racontez-nous! :)